Les arts divinatoires Horoscope de lundi à dimanche
   

Voyance

Un peu de tout

Webmaster


BOUTIQUE ESOTERISME voyance par téléphone
Cartes

Horoscope de lundi à dimanche

Pierre de chance zodiaque

Belier
Bélier
Taureau
Taureau
Gémeaux
Gémeaux
Cancer
Cancer
Lion
Lion
Vierge
Vierge
Balance
Balance
Scorpion
Scorpion
Sagittaire
Sagittaire
Capricorne
Capricorne
Verseau
Verseau
Poissons
Poissons


Signes du zodiaque

Le zodiaque a été divisé au Ve siècle av. J.-C. en douze parties égales (une pour chaque mois de l'année) auxquelles on a donné le nom de la constellation la plus proche (constellation qui pouvait exister bien avant la création du zodiaque) :

- le Bélier. Premier signe du Zodiaque, est le secteur où le Soleil entre à l'équinoxe de printemps, le 21 mars, qui était la période de la nouvelle année dans les calendriers antiques
- le Taureau.
- les Gémeaux.
- le Cancer est le secteur où le Soleil entre au solstice d'été, le 21 juin, date à laquelle il culmine au zénith du tropique du Cancer.
- le Lion.
- la Vierge.
- la Balance accueille le Soleil à partir de l'équinoxe d'automne, le 21 septembre.
- le Scorpion.
- le Sagittaire.
- le Capricorne est le secteur où le Soleil entre au solstice d'hiver, le 22 décembre, date à laquelle il culmine au zénith du tropique du Capricorne.
- le Verseau.
- les Poissons, qui achèvent le cycle.

Ces signes sont des secteurs réguliers de 30°, conventionnellement décomptés à partir du point vernal. Ils n'ont dès l'origine qu'un rapport lointain avec les constellations du même nom, dont les limites et positions sont irrégulières. De plus, ce rapport s'est constamment distendu au fil du temps, du fait de la précession des équinoxes. Les signes du zodiaque ne doivent donc pas être confondus avec les constellations du même nom.
Pendant plus de deux millénaires, les astronomes (et les astrologues) ont ainsi repéré le mouvement des corps célestes non pas en degrés depuis le point vernal comme de nos jours, mais en degrés depuis le signe courant. Ces deux méthodes sont équivalentes : une position planétaire à 17° du Lion (le cinquième signe) est à 4 × 30 + 17 = 137° du point vernal. Cette notation a été abandonnée par les astronomes à la seconde moitié du XIXe siècle.






 
Divination directe avec l'un de nos consultants