Pourquoi se fier de nos jours à un voyant de renom ?

Le plus connu de tous est sans doute Nostradamus. Mais dans le monde, on en compte des millions. Ainsi dans la seule France, ce sont près de 100000 professionnels qui exercent dans le domaine de la voyance. Pour celui qui consulte, le dilemme reste toujours de choisir le meilleur…

La voyance : un art ou une affabulation ?

La voyance est un art divinatoire qui ne date pas d’aujourd’hui. En effet, elle remonte déjà aux premières civilisations humaines. Ainsi, tout au cours de l’histoire, on a consulté des voyants pour connaitre l’issu d’une guerre, anticiper une catastrophe naturelle (sècheresse par exemple) ou encore pour connaitre l’avenir d’un être.

Toutefois, il faut bien distinguer la voyance de la mantique même si les deux ont le même objectif. On dit de la première qu’elle est « naturelle et intuitive » et de la seconde qu’elle « est artificielle, inductive, technique ». On peut donc naitre avec l’une et apprendre l’autre.

Quel que soit le cas, la voyance a de nombreux adeptes et praticiens. Ce qui laisse transparaitre que toutes les prédictions ne sont pas fausses et que bon nombre de gens y croient. C’est à ce titre que l’article R.34 7 de l’ancien Code pénal a été supprimé et sonne comme le premier acte pour réguler un secteur longtemps resté illégal.

La voyance : éviter l’arnaque

Comme dans toute corporation, dans le monde des voyants, on compte de nombreux affabulateurs. Si, comme le sérieux voyant Sacha Grichka, vous allez trouver de très honnêtes praticiens, il vaut mieux se fier désormais à un certain nombre de critères de choix.

Ainsi, Internet offre aujourd’hui le moyen le plus facile de trouver un voyant, mais reste le canal qui concentre le plus d’arnaques. Dans ce contexte, que faire ? Une fois que vous lancez la recherche sur un voyant, vérifiez si son site dispose d’une charte qualité ou encore s’il est membre de l’INAD.

Mais il faut aussi chercher à en savoir un peu plus sur votre voyant. L’e-réputation joue ici un rôle fondamental. Ainsi, des personnes qui ne sont pas satisfaites de ses prestations ne manqueront pas de signaler les abus dont elles ont été victimes.

Toutefois, cela reste vraiment dérisoire… Le moyen le plus efficace aujourd’hui de trouver le bon voyant est le bouche-à-oreille. En effet, un proche est beaucoup plus susceptible de vous filer le bon contact si par le passé, un voyant l’a aidé à résoudre certains de ses dilemmes.

La voyance : aiguiser votre flair

En outre, fiez-vous à votre intuition. Elle ne trompe que rarement. Certaines interrogations peuvent vous aider par ailleurs à mieux connaitre votre praticien :

  • Pouvez-vous prédire l’avenir ?
  • Quels sont vos domaines de prédilection en termes de voyance ?
  • Quels sont les supports que vous utilisez ?
  • Depuis combien de temps pratiquez-vous votre art ?
  • Etc.

Quand bien même ce ne sont pas des outils magiques pour distinguer le bon grain de l’ivraie, ces questions servent à aiguiser votre flair.

Alors, pourquoi se fier de nos jours à un voyant de renom ? Parce que la renommée vole, qu’elle soit bonne ou mauvaise.