Les arts divinatoires voyance par téléphone
   

Voyance

Un peu de tout

Webmaster


BOUTIQUE ESOTERISME voyance par téléphone
Cartes

Voyance par téléphone : 08 92 23 11 30

Je vous propose ce service de voyance par téléphone, pratiqué par une équipe de plus de 50 hommes et femmes véritables professionnels de la divination, à votre disposition 7 jours sur 7 et 24h/24h non-stop. Ce service vous sera facturé 0,40€ la minute, prélevé directement dans votre facture téléphonique.
La voyance par téléphone, une pratique divinatoire moderne qui continue de faire ses preuves. Il y a encore peu de temps, une minorité de personnes pouvaient se permettre le luxe d'une séance de voyance, l'évolution des techniques offre au plus grand nombre cette possibilité, bénéficiez d'une consultation à moindre coût.
Voyance france tel: 08 92 23 11 30

Voyance Astrologie, interpreter les planètes

Saturne

Lorsque Saturne seul est le maître de l'âme et qu'il est plus fort que Mercure et que la Lune et qu'il est excellemment placé pour ce qui concerne la position du monde et des angles, il fait ceux qui ont un grand soin de leurs personnes, qui sont graves, qui pensent profon­dément, qui sont tristes, solitaires, laborieux, impérieux, qui punissent les méchancetés, amassent des richesses, vivent chichement, sont désireux d'argent, violents, cherchant les trésors et qui sont remplis d'ennui. Mais s'il est en une mauvaise position, il les fait ords, pen­sant à choses basses, paresseux, solitaires, ennuyeux, craintifs, fuyant la lumière, médisants, aimant la soli­tude, se plaignant avec des paroles tristes, imprudents, superstitieux, laborieux, paisibles, dressant embûches à leurs proches, mélancoliques, incivils.


Saturne avec Jupiter

La familiarité de Saturne et de Jupiter se rencontrant en bons lieux, fait les hommes bons, portant une parti­culière révérence aux vieilles gens, dociles, qui ont de bons sentiments, secourables, sans haine, fins, ménagers, courageux, officieux, aimant cordialement leurs proches, paisibles, patients, amateurs de la sagesse. En lieux contraires, maladroits, furieux, craignant les noi­ses, superstitieux, s'employant aux mystères sacrés, enchanteurs, soupçonneux, se souciant peu de leurs enfants et de leurs amis, aimant les lieux retirés, lour­dauds, défiants, affectant mal à propos d'être splendi-des, remplis de venin, dissimulés, se peinant inuti­lement, ambitieux et serviles.


Saturne avec Mars

L'affinité de Saturne avec Mars aux lieux qui ne sont pas à rejeter, les fait mal soigneux, propres à la peine, parlant librement, turbulents, apparemment audacieux et en fait craintifs, tristes, sans miséricorde, dédaignant les autres, rudes, vaillants, méprisant les dangers, cau­sant des troubles, pleins de finesses, dresseurs d'em­bûches, gardant les inimitiés, ne priant personne, séditieux, tyranniques, avares, nuisibles à leurs compa­triotes, querelleurs, se rappelant les offenses, machinant des méchancetés secrètes, usurpateurs, impatients, fiers, fâcheux, glorieux, malfaisants, injustes, ne se rapportant point aux jugements d'autrui, inhumains, inflexibles, opiniâtres, ne s'entremettant de rien, aussi revenant à soi sagement, industrieux, n'entreprenant rien vaine­ment. En lieux impropres, elle les fait larrons, pirates, faussaires, remplis d'ennuis, cherchant des gains infâmes, méchants, inhumains, querelleurs, traîtres, larrons, parjures, meurtriers, dévorant des mets illicites, malfaisants, homicides, sorciers, impies, sacrilèges, défouisseurs de sépultures et entièrement scélérats.


Saturne avec Vénus

Sa familiarité avec Vénus en lieux propres, les fait ennemis des femmes, avides de dominations, aimant les solitudes, désagréables en conversation, ambitieux, méprisant les parures, ne se souciant pas des ornements, ennuyeux, tristes, ne prenant pas de plaisir aux actions vénériennes, ne s'accommodant pas aux sentiments communs, forgeant en leurs esprits des opinions parti­culières ; devins, superstitieux, adonnés aux mystères sacrés, sacrificateurs, mystiques, servant aux choses divines, chastes, retenus, portant honneur aux autres, stu­dieux, fidèles en leurs amitiés, constants, continents, Erudents, avisés, prompts à s'offenser, suspicieux envers ;s femmes, et sujets à la jalousie. Mais en lieux abjects, elle les fait enclins aux saletés, impudiques, se souillant de méchantes paillardises, négligents, ords en accouple­ment, lascifs, dressant des embûches aux femmes, et surtout à leurs parentes, effrontés, infâmes, se jetant avec furie en l'action vénérienne, haïssant la netteté, moqueurs, médisants, jurognes, superstitieux, adultères, incitant les autres et étant incités à d'incestueuses amours, non seulement naturelles, mais aussi contre nature, convoitant l'accouplement avec de vieilles personnes, et les unions illicites et bestiales, impies, libertins, se riant des choses sacrées, infidèles, injurieux, sorciers et imposteurs.


Saturne avec Mercure

L'affinité de Saturne avec Mercure en lieux propres les fait curieux, inquisiteurs, discourant des lois et de la nature, capables de secrets, faisant des merveilles, trompeurs, vivant au jour la journée, prudents, industrieux, ingénieux, austères, diligents, sobres, prompts, convoitant les travaux et dont les peines ne sont point inutiles. En mauvais lieux, aisés à se décevoir, babillards, gardant les inimitiés, immiséricordieux, toujours pleins d'ennuis, nuisibles à leurs proches, ennuyeux, tristes, cou­reurs de nuits, faiseurs d'embûches, traîtres, cruels, larrons, magiciens, empoisonneurs, faussaires, imposteurs, à qui les choses arrivent malheureusement, et de qui les travaux sont vains.


Jupiter

Jupiter étant seul seigneur dans les lieux estimés, fait les hommes magnanimes, bienfaisants, religieux, donnant honneur aux autres, gaillards, humains, splendides, libéraux, justes, se mêlant de choses grandes, graves, s'employant pour leurs proches, miséricordieux, féconds, prudents, aimant leurs amis, propres à gouverner les autres. En lieux infâmes il fait des choses de même espèce, mais avec moins d'honneur, d'estime et de force. Par exemple pour la grandeur d'âme, il donne l'arrogance, pour la religion la superstition, pour la retenue la timidité, pour la majesté l'orgueil, pour la franchise la sottise, pour la propreté la superfluité, pour le soin des grandes affaires l'embarras, pour la libéralité la négligence et de même toutes les autres choses dégénèrent.


Jupiter avec Mars

Mais la familiarité de Jupiter avec Mars en lieux estimés les fait fâcheux, âpres aux combats, guerriers, propres au gouvernement, mutins, ne supportant pas la servitude, ardents, s'exposant aux périls, industrieux, usant de la liberté de leur langue, reprenant les autres, effectuant les choses qu'ils entreprennent, querelleurs, entendus et jaloux en matière de commandement, dressant prudemment les parties en guerre, aimant la jus­tice, vaillants, ne cédant pas volontiers, courageux, convoitant les honneurs, coléreux, prenant droit de juger les autres, et le faisant avec équité et bon succès. Mais dans les lieux abjects, il fait les hommes outra­geants, frappant sans reconnaître, cruels, implacables, séditieux, querelleurs, ne s'accommodant pas aux moeurs des autres, calomniateurs, soupçonneux, cherchant des préférences, ravisseurs, instables, légers, changeant soudain d'amis, précipités, inconstants, sans circonspection, ingrats, turbulents, épouvantés, n'entreprenant rien vainement, batteurs qui se plaignent toujours, aimant la profusion, vains, vivant inégalement et sans aucune règle, et pleins de furie.


Jupiter avec Vénus

Son affinité avec Vénus en lieux louables les fait aimer la propreté, jouissant doucement des biens, nets, amateurs des arts, des théâtres, des études, délicats, de bonne foi, bienfaisants, aimant les autres, sans ruse, religieux, adonnés aux cérémonies et aux assemblées de jeux, chants et danses, sages, enclins à l'amour et à une honnête façon de le faire, splendides, agréables, libé­raux, studieux des sciences, jugeant équitablement : modérés, modestement vénériens, opiniâtres, pieux, justes, convoiteurs de gloire et d'honneurs et en somme honnêtes et loués. Mais dans les lieux mal convenables, ceux qui aiment les festins, qui sont délicats, lâches, danseurs, efféminés, somptueux, passionnés comme les femmes, amoureux, impudiques, adonnés à la paillardise, adultères faisant montre de leurs parures, mous, paresseux, aimant la profusion, gausseurs, vains, ne réprimant point leurs désirs, affectant les parures et prenant des conseils féminins, superstitieux, entremetteurs, examinateurs des secrets et des cérémonies, fidèles et ne tâchant pas de nuire à personne, joyeux, faciles, gail­lards et libéraux à donner plus abondamment les récompenses.


Jupiter avec Mercure

La familiarité de Jupiter avec Mercure en lieux estimés, fait ceux qui sont amateurs des sciences, biendi-sants, adonnés à la géométrie, aux arts, à la poésie, à l'éloquence, ingénieux, modestes, humains, cherchant les conseils honnêtes, politiques, bienfaisants, administrateurs des affaires d'autrui, affables, libéraux, aimant les assemblées, observant finement les autres, capables du gouvernement, pieux, soigneux des choses divines, augmentant leurs biens par bons moyens, portés à une bienveillance naturelle envers leurs parents, chérissant leurs proches, capables des sciences, philosophes, faisant grand état de l'honneur. Et en lieux contraires, elles les Fait étourdis, se décevant aisément, faciles à s'abuser, méprisés, étonnés, frénétiques, badins, ennuyeux, s'attribuant de la sagesse, non circonspects, vantards, effleurant les sciences, magiciens, peureux, abattus, recherchant beaucoup de choses, ayant grande mémoire, adonnés aux sciences et dans les voluptés amateurs de la propreté.


Mars

Lorsque Mars a seul l'empire des moeurs dans les lieux estimés, il fait les hommes généreux, propres à gouverner, coléreux, désireux de richesses, débauchés, robustes, s'exposant aux périls et les méprisant, impatients de la servitude, se souciant peu de leur bien, opiniâtres, violents, difficiles à contenter, méprisants, tyranniques, prompts à la main, se courrouçant aisément, et propres à commander parmi les gens de guerre. Mais en lieux contraires, cruels, injustes, aimant le sang, turbulents, somptueux, criards, meurtriers, inconsidé­rés, proférant des jurons, ravisseurs, scélérats, buveurs, sans pitié, furieux, ennemis de leurs proches et impies.


Mars avec Vénus

Son affinité avec Vénus en lieux louables, fait les hommes gais, faciles, aimant les compagnies, vivant dans les délices, joyeux, enjoués, mal avisés, musiciens, danseurs, amoureux, aimant les enfants, bouffons, voluptueux, faisant grandes dépenses pour paraître, luxurieux, enclins à paillardise, mais toutefois bien fortunés et prenant garde à eux, circonspects, ne commettant point d'actions dont ils puissent être repris et blâmés, courant après les jeunes beautés, tant des adolescents que des pucelles; somptueux, coléreux et sujets à la jalousie. Et en lieux abjects, ils ont des regards lascifs, sont délicats, se plongent de furie dans les plaisirs de Vénus, se soucient peu d'eux-mêmes, sont médisants, adultères, injurieux, menteurs, trompeurs, commettant des incestes, tant avec leurs proches, qu'avec les autres, adonnés et brûlant après les voluptés, corrompant les femmes et les pucelles, se jetant témérairement dans les périls, ardents, monstrueux en leurs actions indécentes, traîtres, parjures, frappant facilement, sots, aimant les ornements hardis, faisant marché de choses déshonnêtes, et impudiques.


Mars avec Mercure

La familiarité de Mars et de Mercure en lieux estimés, fait les hommes rusés à inventer des stratagèmes, timides, violents, inconstants, prenant leur mesure dans les périls, cauteleux, habiles, sophistes, laborieux, imposteurs, grands parleurs, usurpateurs, muables, captieux, circonvenant les autres par mauvais artifices, trouvant promptement des expédients, abuseurs, dissimulateurs, faiseurs d'embuscades, malicieux, curieux, soudains, n'entreprenant rien vainement, acquérant et gardant facilement la bienveillance de leurs semblables, nuisant à leur ennemis, et bienfaisants envers leurs amis. Mais dans les lieux que l'on rejette, ils sont somptueux, avares, cruels, allant témérairement aux périls,hardis, changeant d'avis, étonnés, abattus, menteurs, larrons, impies, parjures, usurpateurs, séditieux, boutefeux, excitant des brouilleries dans les théâtres, querelleurs, voleurs, brigands, homicides, faussaires, traîtres, sorciers, magiciens, empoisonneurs.


Vénus

Lorsque Vénus domine seule dans les lieux dont on fait cas, elle fait les hommes affables, bons, aimant les délices, propres pour acquérir les affections des autres, éloquents, adonnés à la propreté et aux assemblées, jaloux, joyeux, ne pouvant endurer la peine, capables des arts, aux gestes agréables, religieux, d'un bon état de corps, faisant des songes vrais, usant d'une naturelle bienveillance envers leurs proches, bienfaisants, miséricordieux, aisés à réconcilier, n'entreprenant rien en vain; enfin adonnés aux voluptés vénériennes. En lieux contraires, paresseux, amoureux, lâches, efféminés, timides, indifférents en leurs actions, enclins à la paillardise, ne se souciant pas de l'infamie, et vivant sans éclat.


Vénus avec Mercure

Mais ayant familiarité avec Mercure dans les lieux qui sont estimés, Vénus fait les hommes propres à travailler de la main, studieux, capables des sciences, ingénieux, poètes, musiciens, aimant la magnificence, paisibles, vivant doucement, aimant les délices; gais, entendus, fins, remplis d'astuce, conjecturant bien, faisant tout avec grande adresse, concevant promptement, désireux de savoir, apprenant sans maîtres beaucoup de choses, brûlant du désir d'imiter les bonnes par leurs études; agréables, sociables, doux, de moeurs bien réglées, studieux, aimant les jeux, jugeant avec équité, généreux, rusés dans les choses qui concernent l'amour, et sujets à la jalousie. En lieux d'autre condition, usurpateurs, fins, déshonnêtes, instables, malveillants, imposteurs, brouillons, menteurs, médisants, parjures, machinant des tromperies secrètes, rusés, violant leur foi, perfides, irréconciliables, séducteurs, soigneux, délicats, infâmes, sujets aux calomnies publiques, se mêlant de tout, quelquefois faisant des choses déshonnêtes, incités à cela par une certaine nature qui y est portée, et par la diversité de leurs vices, diffamés et déshonorés.


Mercure

Mercure ayant seul le gouvernement de l'esprit dans les lieux estimés, fait les hommes intelligents, avisés, dociles, s'informant de beaucoup de choses, subtils à inventer, faisant plusieurs expériences, raisonnant sur tout, conjecturant bien, recherchant la nature des choses, ingénieux, imitateurs, bienfaisants, calculateurs, spéculatifs, mathématiciens, adonnés à divers mystères, ne faisant point d'entreprises vaines. Au contraire, en lieux abjects, il les fait rusés, précipités, oublieux, ayant de prompts élans, légers, muables, changeant d'avis, vains, désireux de nuire, sots, faciles à s'abuser; menteurs, négligeant les différences des choses et des personnes; instables, infidèles, pleins de fraudes, injustes, enfin architectes de conseils périlleux et entreprenant des méchancetés hardiment et témérairement.


La Lune

Mais la position de la Lune est de grand poids, car si elle s'écarte de la latitude méridionale ou septentrionale, elle cause la variété dans les moeurs, la finesse dans les conseils, et l'inconstance. Mais dans les noeuds, elle aiguise l'esprit et aide à la promptitude de l'invention, à Findustrie, et fait les hommes plus adroits. Lorsqu'elle se lève ou qu'elle croît en lumière, plus généreux, plus ouverts, plus assurés et plus libres. Mais dans la conjonction, ou lorsqu'elle se cache sous le Soleil, elle les fait plus lâches, plus hébétés, se désistant plus facilement de ce qu'ils s'étaient proposé de faire, plus timides et plus abjects.


Le Soleil

Dans les lieux heureux, si le Soleil a familiarité avec le gouverneur des conditions de l'esprit, il fait les hommes plus justes, plus industrieux, plus religieux et plus graves. Mais dans les lieux malheureux, et qui ne s'accordent point avec ce dominateur, il leur donne moins d'éclat, les implique dans des affaires plus difficiles, qui gardent moins la bienséance, opiniâtres, rudes, cruels, intraitables, et en général plus difficiles à ranger à la vertu.






 
Divination directe avec l'un de nos consultants